Bretagne Info Nautisme

AccueilActualités & évènementsActualitésRetour sur la journée Course au large et TIC

Retour sur la journée Course au large et TIC

La journée du 19 mai 2011, Course au Large et TIC, animée par Pierre-Yves LAUTROU, a réuni une centaine de professionnels. Présentation du nouveau métier Média Man.
Roland Jourdain - Gilbert Dréan - Pierre Yves Lautrou
Roland Jourdain - Gilbert Dréan - Pierre Yves Lautrou

Du journal de bord jeté par les skippers dans des sacs étanches, aux vacations vidéos live d’aujourd’hui : les technologies de communication en course ont considérablement évolués. Cela a beaucoup apporté à la course au large, aussi bien dans l’amélioration des performances des coureurs (grâce au routage notamment) que dans la médiatisation de ce sport.
Les relations skipper / journalistes ont également évolué et aujourd’hui, face à l’abondance d’infos, les journalistes doivent faire des choix mais Bilou précise que malgré tout, le skipper reste maître de ce qu’il choisit de montrer. Gilbert Dréan, journaliste voile au Télégramme et Roland Jourdain, skipper Véolia.

Visionnez le reportage Média-Man

Un nouveau métier voit aujourd’hui le jour à bord des courses en équipages, il s’agit du Média-Man.

Yann Riou et Kevin Escoffier, respectivement media men des teams Groupama et Banque Populaire présentent leur métier. Caméra au poing, ces deux ingénieurs de formation, capturent les images de la vie à bord, les meilleurs moments comme les pires, dans un métier né de la demande des sponsors pour une médiatisation plus importante et plus « spectacle » ! Les organisateurs de la Volvo considèrent le média-man comme l’homme le plus important à bord. Ils lui demandent de se consacrer uniquement à la communication et de filmer aussi les moments difficiles ou de conflit. Même si certains craignent des dérives, une certitude pour les deux media men présents : la course au large est un sport et sa médiatisation doit le servir (permettre aux spectateurs de vivre la course comme s’ils y étaient) et non l’inverse (diffuser des incidents pour intéresser le public). Côté technologie, il est bien évident que ce nouveau métier est possible grâce aux avancées technologiques de captation et transmission vidéo. Dernière en date, le crash button, qui permet de sauvegarder a posteriori les deux dernières minutes enregistrées par les caméras fixes du bord. Dans un futur proche, on parle de prise de vue en 3D… affaire à suivre !

L’intégralité du compte-rendu sur le site Eurolarge.fr

- L’acquisition d’informations à bord
Le routage, ou « Comment y va-ton ? », était au cœur de cette première partie, avec l’intervention de Jean-Yves BERNOT, routeur, et Michel RODET dirigeant de la société Adrena qui développe des logiciels d’aide à la navigation pour la course notamment.

- Après la course en équipage, la course en solitaire
Deux membres du team Sodebo ont présenté leur système innovant de communication à bord du monocoque de Thomas Coville qui a permis d’assurer 27 directs lors de son dernier tour du monde.

- Et demain ?
C’est avec cette question que cette deuxième partie s’est terminée. Francis Argouarch et Eric Vallée d’Alcatel Lucent Entreprise sont venus présenter la 4G qui permet la prolongation du bureau en mer d’ici 2012.

- Les nouvelles solutions pour suivre et faire la course à terre_ Dernière table ronde la journée : les applications virtuelles qui permettent de suivre la course à terre.

— > Compte-rendu complet à consulter : www.eurolarge.fr19-mai-2011.fr

A noter : nouvelle adresse Eurolarge Innovation ; Base de sous-marins / Bâtiment Celtic Submarine 1 / 1 rue d’Estiennes d’Orves / 56100 Lorient ; Tél : +33 (0)2 97 88 23 23 / Fax : +33 (0)2 97 88 23 20 ; Mobile : +33 (0)6 86 46 16 32

Publié le 25 mai 2011

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Viadéo