Bretagne Info Nautisme

AccueilActualités & évènementsActualitésVolvo Ocean Race : Groupama triomphe à Lorient

Volvo Ocean Race : Groupama triomphe à Lorient

Vendredi 15 juin à 13 h 31, l’équipage de Franck Cammas a franchi en vainqueur la ligne d’arrivée de la 8e étape de la Volvo Ocean Race. En mettant un peu moins de cinq jours pour rallier Lisbonne à Lorient, les Français s’imposent à domicile et confortent leur première place au classement général. En attendant peut-être de remporter la victoire finale sur la dernière étape à Galway début juillet.

Et de deux ! Franck Cammas et son équipage viennent de remporter une victoire magistrale à Lorient, le port d’attache de Groupama 4, après celle d’Auckland (Nouvelle-Zélande) en mars. Un coup de maitre pour Franck Cammas débutant sur cette course, malgré un palmarès impressionnant qui va de la Transat Jacques Vabre en passant par le trophée Jules Verne ou la dernière Route du Rhum. Car depuis 1973 l’ex-Whitbread aujourd’hui rebaptisée Volvo Ocean Race demeure la grande course autour du monde en équipage et par étapes réservée aux monocoques. Une occasion unique pour Franck Cammas et ses hommes de se mesurer à une autre légende de la mer Eric Tabarly. En 1993, il fut le dernier marin à faire prendre la mer à un équipage français sur cette course.

Victoire de Groupama 4 à Lorient
Victoire de Groupama 4 à Lorient
© Yvan Zedda

Concrètement, cette deuxième victoire d’étape donne à Groupama 4 (219 points) vingt-trois points d’avance sur son nouveau poursuivant direct, Puma (196 points) arrivés troisième à Lorient. Pourtant rien n’était joué au départ de Lisbonne. Après des conditions très instables devant la tour de Belem, les équipages ont mis ensuite toute la toile pour accélérer dans les alizés portugais, avant de mollir progressivement au fur et à mesure que la flotte entrait dans l’anticyclone des Açores. Fidèle à sa tradition, le golf de Gascogne devait apporter à la flotte des belles conditions dépressionnaires qui allait faire rapidement la différence. « Il y avait deux points délicats : savoir où il fallait empanner et comment. On a été assez fusionnel avec Franck et le choix a été vite fait : on avait le timing mais ce qui restait délicat, c’était la manœuvre elle-même. On avait le choix entre empanner avec la toile du moment, réduire en grand en affalant une voile, virer de bord... Il y avait 45 nœuds de vent à ce moment là !…. » rappelle Jean-Luc Nélias le navigateur de Groupama 4.

Sailing Valley à Lorient

De son côté Franck Cammas a de quoi jubiler même s’il garde depuis le début de la compétition la tête froide. Il sait que lui et ses hommes n’ont plus qu’à assurer pour ne pas connaître de soucis techniques alors que leurs trois poursuivants (Puma, Telefonica, Camper) vont devoir se départager avec un score très serré à Lorient... « J’en rêvais, tout l’équipage en rêvait ! On a pris des risques comme les autres : c’était à celui qui lâchait en premier... Une dépression aussi violente en juin pour la dernière nuit, ce n’était pas prévu ! Cela veut dire que Lorient est une bonne base pour s’entraîner. On va pouvoir se relâcher et faire la fête à la maison : c’est sympa de retrouver ses copains après huit mois de tour du monde » souligne l’heureux skipper de Groupama 4.

Arrivée de Groupama 4 à Lorient
Arrivée de Groupama 4 à Lorient
© Yvan Zedda

Arrivée de Groupama 4 à Lorient
Arrivée de Groupama 4 à Lorient
© Yvan Zedda

Dix ans après avoir fait escale à La Rochelle, la Volvo Ocean Race revient donc en France, plus précisément à Lorient où le public s’apprête également à vivre deux semaines de festivités. De par sa position géographique privilégiée, le port breton est depuis plusieurs années le point central de la « Sailing Valley », territoire allant de Brest à Vannes et qui regroupe 80% des compétences françaises dans la filière du nautisme. Le pôle course au large de Lorient, où 70 skippers s’entraînent, profite ainsi d’une situation privilégiée (rade accessible 24h/24, proximité du grand large) et d’infrastructures adaptées (6 000 m² de bâtiments, hangars, voileries et bureaux). Une véritable aubaine pour les marins et leurs sponsors qui bénéficient par ce regroupement de la filière nautique des meilleures conditions pour s’entrainer, gagner des grandes courses et enchainer les records. « C’était super de découvrir Groix ce matin ! C’est particulièrement plaisant quand on a fait un tour du monde. On a commencé à se détendre quand on est passé au large des Glénan avec vingt milles d’avance... Cela sentait bon la maison ! » renchérit Laurent Pagès le tacticien du bord en arrivant sur les quais de Lorient.

- Classement général (provisoire) après huit étapes océaniques et huit régates « in-port » :

1-Groupama 4 (Franck Cammas) 219 points
2- Puma (Ken Read) 196 points
3- Telefonica (Iker Martinez) 191 points
3ème ex-aequo -Camper (Chris Nicholson) 191 points
5-Abu Dhabi (Ian Walker) 122 points
6-Sanya (Mike Sanderson) 39 points

Crédits photos : Yvan Zedda

- Revivez l’arrivée victorieuse de Groupama 4 à Lorient

Article David Raynal
Date de publication : 18 juin 2012

Publié le 18 juin 2012

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Viadéo