Etude sur l’économie de la voile de compétition en Bretagne

14 décembre 2017
EtudeVoileCompetitionCouverture
La Bretagne Sailing Valley réunit plus de 160 acteurs cumulant 205 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Véritable laboratoire d’innovation et «driver» de hautes technologies embarquées, la voile de compétition concentre en Bretagne un grand nombre d’entreprises. L’excellence des acteurs de la Sailing Valley© et leur capacité à innover, de la conception d’un bateau à sa construction, est une source d’inspiration pour d’autres filières, notamment celles du nautisme, de
l’aéronautique, des énergies marines renouvelables.

L'étude portant sur l'économie de la voile de compétition, réalisée en juin 2017 par Eurolarge Innovation, cluster de la filière technologique de la voile de compétition, mandaté par le Conseil régional de Bretagne, a permis d’estimer le poids économique de la voile de compétition (retombées directes), intégrant des évolutions importantes du marché : nouvelles courses, nouveaux bateaux, nouvelles technologies.

  • 162 acteurs économiques (entreprises, laboratoires de recherche, écuries, ...) ont été recensés en lien avec la course au large, représentant 13% de la filière nautisme Bretagne (total de 1235 entités).
  • Les activités associées font appel à 28 métiers différents.
  • Le chiffre d'affaires de 205 millions d'euros dont 56 millions d'euros exclusivement pour la voile de compétition. (En progression de 9 % entre 2015 et 2016) 
  • 1 536 salariés participent à cette filière  dont 711 se concentrent dans le secteur de la compétition.
  • La taille moyenne des différentes entreprises est de 9 salariés.
  • Une forte densité des acteurs en Bretagne Sud
  • Budget de recherche et développement : 5,5 millions d'euros
  • 93 de ces entreprises commercialisent à l'international

Données 2016

 
EtudeVoileCompetition

L'étude fait ressortir le potentiel de développement de la filière. Les entreprises investissent dans l'innovation et sont présentes à l'international, surtout sur les zones européennes.

Un effort reste à faire sur le grand export et la pénétration dans des pays anglo-saxons, comme les Etats-Unis ou la Nouvelle-Zélande, marchés importants pour la voile de compétition. Nos entreprises doivent se positionner de façon plus importante. Elles pourraient être plus présentes sur certaines séries ; et des progressions peuvent être faites sur le circuit olympique et la Coupe de l’America

Un savoir-faire breton présent sur les circuits de couse 

77 entreprises en Bretagne sont spécialisées dans la conception et le production de bateaux et d'équipements pour les différents classes : 

La généralisation des foils et bateaux volants est une tendance fortement exprimée par cette filière.  

Lancement de la marque Bretagne Sailing Valley

La Bretagne a lancé, dans le cadre du Salon Nautic de Paris 2017, sa marque « Bretagne Sailing Valley » pour accroître sa visibilité internationale. Equipes de courses, organisateurs, centres de formation, pôles universitaires ou laboratoires bénéficieront de ce label.

Située au cœur de cette Sailing Valley, Lorient accueillera, dans ce cadre, le Yacht Racing Forum, les 27 et 28 novembre 2018, pour la première fois en France. Événement international, il réunit, depuis dix ans, les 300 principaux décideurs du monde de la voile de compétition.

 

Consultez l'étude complète sur le site web de Bretagne Développement Innovation



page supérieure