Armel Le Cléac'h, sacré champion du monde IMOCA

ArmelLeCleach© CE2
Armel Le Cléac'h, vainqueur du Vendée Globe 2016 décroche pour la seconde fois le titre de Champion du Monde IMOCA. Le skipper de Banque Populaire succède ainsi à Jean Le Cam et peut partir vers de nouveaux défis (catégorie Ultime), avec le sentiment du devoir accompli.

C'est la deuxième fois qu'Armel Le Cléac'h est sacré champion du monde IMOCA depuis son premier titre acquis en 2008.   

En 2015-2016, le Championnat du Monde IMOCA (IMOCA Ocean Masters World Championship) comprenait 5 épreuves :

A chaque course a été attribué un coefficient allant de 1 (pour la Fastnet Race) à 10 (pour le Vendée Globe).C'est principalement grâce à sa 2e place dans la Transat Jacques Vabre (coefficient 3) avec Erwan Tabarly et à sa superbe victoire dans le Vendée Globe 2016-2017, qu'Armel Le Cléac'h se retrouve tout en haut du classement du Championnat du Monde et devance au classement Alex Thomson, Jérémie Beyou, Yann Eliès et Jean-Pierre Dick…

Armel Le Cléac'h : « Une belle manière de quitter le circuit IMOCA »

« Je suis heureux de ce deuxième titre de Champion du Monde qui récompense une certaine régularité dans les résultats et constitue une belle reconnaissance », se réjouit le skipper de Banque Populaire.

« Je partage cette récompense avec toute mon équipe qui a travaillé dur pour en arriver là. Nous avons mis en place une méthode qui a consisté à ne jamais se mettre dans le rouge pour arriver à remplir un objectif : faire un beau Vendée Globe et gagner. L'histoire du projet IMOCA de Banque Populaire a commencé en 2011 et nous avons bien fonctionné dans la durée, avec deux superbes bateaux dont un que nous avons construit. Nous avons marqué les esprits avec notamment une 2e place puis une victoire dans le Vendée Globe. Ce titre de Champion du Monde, c'est une belle manière de quitter le circuit IMOCA avant de partir sur de nouveaux projets en ULTIME où nous essayerons de faire aussi bien. »

Un Top 10 entre valeurs sûres et belles surprises

Cumulant un total de 351 points, Armel Le Cléac'h dispose d'un matelas de 20 points d'avance sur son dauphin, le Britannique Alex Thomson (331 points) qui l'avait poussé dans ses retranchements lors du Vendée Globe. Deux petits points derrière Alex, on retrouve Jérémie Beyou (329 points) qui a conservé sa place sur le podium pour seulement un point, au détriment de Yann Eliès (328 points), 4e.

Si des figures du circuit IMOCA se font une place dans le Top 10 du Championnat 2015-2016 (comme Jean-Pierre Dick, Jean Le Cam ou Nandor Fa), certaines belles surprises sont à signaler comme la 6e place de Fabrice Amedeo, suivi de Louis Burton (7e) et Eric Bellion (8e).

Vers le circuit ULTIME à bord d'un maxi-trimaran

Le Banque Populaire IX a été mis à l'eau le 30 octobre 2017 à Keroman, à Lorient, où le maxi-trimaran de 32 m de long et 23 m de large a été construit et assemblé, par le chantier Keroman Technologies, filiale de CDK Technologies de Port-La-Forêt (Finistère). 

Il aura fallu 20 mois, 135 000 heures de travail et 100 personnes pour mener à bien cette construction (dont 100 000 heures pour le seul chantier CDK Technologies). La finesse des formes est marquante, le poste de pilotage très innovant. Chaque détail a été profondément étudié entre les concepteurs, le Team Banque Populaire et le bureau d’études CDK Technologies, afin d'être optimisé, fiabilisé, avec un seul objectif : le gain de poids et la performance. Vitesse de croisière cible : 50 nœuds soit près de 90 km/h.  Banque Populaire IX, dessiné par les architectes VPLP de Vannes, est un concentré de haute technologie. Les calculateurs : HDS/Gsea Design, un mât de 38 m et une bôme de nouvelle génération avec une technologie 100% CDK Technologies.

 

Le bateau est notamment équipé de foils (production Martin Fisher) et de plans porteurs sur les safrans et la dérive qui permettent de soulever les 14 tonnes à fleur d’eau. Moins de frottements dans l’eau, c’est plus de vitesse. Le skipper Armel Le Cléac’h pourra atteindre des vitesses folles, près de 90 km/h, en volant au-dessus de l’eau. 

BanquePopulaire

 « Nous avons un an devant nous pour maîtriser le bateau et être prêt pour la Route du Rhum fin 2018, explique Armel Le Cléac’h. Puis en 2019 ce sera le grand rendez-vous du tour du monde en solo. Le but avec Banque Populaire IX, poursuit Armel Le Cléac’h, c’est d’aller vite tout le temps, quelles que soient les conditions de mer. Faire de bonnes moyennes, c’est la clé. »

 

Entreprise à la Hune

CDK Technologies
CDK Technologies

page supérieure