Bathô transforme les bateaux en hébergement insolite

14 juin 2018
Sangria
Sangria 1969, voilier croisière icône des années 70
L’entreprise Bathô offre une seconde vie aux bateaux de plaisance hors d'usage en les transformant en hébergement insolite sur la terre ferme.

Montez à bord d'un bateau insolite

Fondé en 2017 par Didier Toqué et Romain Grenon, Bathô propose une solution alternative pour prolonger la durée de vie de bateaux qui ne sont plus en état de naviguer. Le chantier naval Bathô réemploi et rénove d'anciens voiliers et vedettes des années 60 à 80 devenus inaptes à la navigation pour les convertir en habitations insolites.

Plus d'informations sur www.batho.fr 

Quelques données sur le recyclage des bateaux

La filière de gestion des bateaux de plaisance hors d’usage (BPHU) a été créée en France en 2009 par une initiative volontaire des plaisanciers et est soutenue par la Fédération des industries nautiques (FIN). L'Association pour la Plaisance Eco-Responsable (APER) en assure la structuration et l'animation à travers 50 sites de recyclage de bateau. L'APER a déconstruit 515 bateaux en 2015.

Les bateaux de sport et de plaisance hors d’usage sont des déchets complexes composés d’une pluralité de matériaux, plus ou moins facilement démantelables et valorisables : métaux, bois, matériaux composites, pièces d’occasion…Abandonnés ou mal pris en charge, les bateaux de plaisance hors d’usage peuvent constituer une source de pollution visuelle et environnementale, en encombrant les ports et en polluant les eaux et la nature.

Le stock de Déchets de Bateaux de Plaisance et de Sport (DBPS),  estimé par la méthode de terrain Econav, s’élève à environ 35 000 unités en 2016, composé :

La loi de transition énergétique a posé les bases de la mise en place d’une filière REP dédiée (Responsabilité Élargie des Producteurs) afin d’augmenter le nombre de bateaux traités et d’améliorer leur valorisation, en travaillant notamment sur les matériaux composites. La filière REP des bateaux de plaisance est programmée pour 2019.



page supérieure