Bretagne Info Nautisme
© Benoit Stichelbaut

Où en est la filière BPHU ?

16 septembre 2021

Dans le secteur de la plaisance, l’APER a pour objectif d’organiser et d’animer la fi lière française de déconstruction et de recyclage des BPHU et par extension, des autres fi lières de déchets liés à l’ensemble des activités du nautisme. Aujourd’hui il existe plus de 40 centres de déconstruction repartis sur tout le territoire français et à ce jour, plus de 300 BPHU ont été traités. Ainsi la société Sirena qui rénove, construit et vend des dériveurs et des catamarans de sport s’est engagé dans la déconstruction durable et a ainsi enlevé plus de 100 coques sur le site de Guérande qui ont ensuite étés acheminées vers ARC Environnement, centre agréé par l’APER capable aujourd’hui de proposer de la valorisation matière permettant de fabriquer des nouvelles pièces avec des broyats issu de la déconstruction de bateaux. Sirena propose désormais à ses clients la prestation de recyclage de leurs anciens bateaux. Pour une somme d’environ 150 €, le bateau sera stocké sur le parc, les éléments seront triés et envoyé dans différents cycle de traitement d’un BPHU. Cependant si le bateau peut être sauvé Sirena le rénove et le remet sur le marché !



page précédente