© Ronan Gladu / CRTB

Pierre-Yves de la Rivière, Grand Largue

1 janvier 2017
Pierre-Yves de la Rivière, Grand Largue
Reconnue pour son savoir-faire dans la fabrication de bateaux traditionnels bois, Grand Largue a développé 5 modèles haut de gamme en contreplaqué époxy. Depuis 12 ans, la TPE entretient une image de qualité auprès de ses clients. Avec le lancement de Bounty, la toute dernière gamme réalisée en polyester, l’entreprise relève un nouveau défi.

Fort d’une formation en Ecole Supérieure de commerce, Pierre-Yves de la Rivière est passionnément attiré par les beaux bateaux, par le bois, et par la création d’entreprise. Une formation professionnelle de charpentier de marine lui donne les bases essentielles du métier. Mais c’est la rencontre décisive avec l’architecte naval François VIVIER, avant même la création de l’entreprise, qui détermine et précise le projet. Le plan du STIR VEN, présenté au concours de plans du CHASSE-MAREE « Un bateau pour aller aux îles » devient sa première réalisation professionnelle après avoir été lauréat de ce concours. C’est donc avec ce modèle, qui bénéficiait déjà d’une bonne notoriété, que Pierre-Yves initie le développement d’une gamme de bateaux dédiés à la plaisance classique, fort d’un partenariat avec François VIVIER qui ne cessera de se renforcer avec les années. Il crée l’entreprise en 1998 basée à Calorguen, près de Dinan (Côtes d'Armor).

Grâce à la technique de construction en contreplaqué époxy innovante, le chantier Grand Largue réussi à proposer toute une gamme de bateaux en bois moderne haut de gamme : STIR VEN et LAÏTA à l'origine, puis MINAHOUËT en 2002, BENIGUET en 2005, MEABAN en 2007. « Le contreplaqué époxy a en effet tous les avantages du bois sans ses inconvénients. Il possède des qualités techniques exceptionnelles en termes d’entretien et de performance. Les difficultés pour entretenir un bateau en bois représentent bien souvent un frein à l’achat. Avec le matériau que nous utilisons, cet obstacle est franchit. En outre, nous vendons nos bateaux soit finis soit en kit. Ce que très peu de chantiers navals proposent car le matériau polyester, hégémonique dans le nautisme, ne le permet pas. » nous précise Pierre-Yves.

© photo JL-Guery
Img_jpg_grand_largue_3_200

Depuis 2009, Pierre-Yves de la Rivière et son équipe ont décidé de lancer une nouvelle gamme en polyester. Le polyester est incontestablement un matériau moins onéreux que le contreplaqué époxy mais pas question pour autant de transiger avec la qualité. C'est pourquoi le chantier Grand Largue s’est formé à la technique innovante et propre de l’infusion de polyester sous vide avec la plateforme Id Composite à Saint-Brieuc. Cette technique mise en oeuvre pour le Bounty est un gage de qualité pour le client, et elle améliore sensiblement les conditions de travail de l'équipe.

Avec sa silhouette de bateau traditionnel en bois, le Bounty, d’après les plans de François Vivier, est un bateau en polyester inspiré des embarcations de la belle époque du canotage. Ce bateau est le reflet du Minahouët, un voile-aviron vendu par le chantier Grand-Largue et réalisé à près de quarante unités, soit au chantier soit par des constructeurs amateurs. Mais Bounty est avant tout un bateau de promenade polyvalent, qui donne autant de plaisir à la voile qu'au moteur, voire à l'aviron. C'est ainsi que le premier acquéreur de Bounty revient de la Volalonga à Venise, exclusivement réservée à l'aviron ! Bel exemple de ce qu'il est possible de faire avec un bateau vraiment transportable et facile à mettre en oeuvre.

La saison s'achève avec le résultat prometteur de 8 Bounty livrés. Le chantier souhaite à présent développer son réseau dans tout l'hexagone, voire à l'étranger ; il compte aujourd'hui deux revendeurs, sur le Golfe du Morbihan et en Belgique.

Consultez aussi la fiche entreprise du chantier, installé depuis début 2011 à Saint-Briac sur Mer.

Mise en ligne 2011

 

Entreprise à la Hune

Chantier Grand Largue
Chantier Grand Largue

page supérieure