© Ronan Gladu / CRTB

Yann Cornec, à la barre de Plastimo

1 janvier 2017
Yann Cornec  Plastimo© baptiste leglatin
Yann Cornec - Plastimo
Ingénieur de formation des Arts & Métiers à Paris, Yann Cornec a repris la direction de Plastimo en avril 2013 après 10 ans chez L’Oréal. Il impulse un nouvel élan à l’entreprise lorientaise.

Créée en 1963 à Lorient, la société Plastimo est spécialisée dans l’équipement pour la sécurité en mer : gilets et brassières de sauvetage, radeaux de survie, bouée de sauvetage et équipements de récupération d’homme à la mer, compas. L'entreprise a vendu plus de 3 millions de compas en cinquante ans et élargit aujourd’hui son offre par de nouveaux produits et en se diversifiant sur de nouveaux marchés.

« Plastimo bénéficie d’une excellente notoriété acquise depuis plus de 50 ans sur le territoire Breton, région à vocation maritime exceptionnelle : avec un littoral extraordinaire et un des meilleurs taux de pratique en Europe, la Bretagne est une région qui stimule naturellement les développements liés aux activités ou métiers de la mer. » nous confie Yann Cornec. 

De nouveaux produits

Rachetée en 2012 par le Groupe Alliance Marine, l’entreprise a vraiment pris un nouvel élan. Cette dynamique se traduit par le renouvellement de ses gammes de produits et l’introduction de concepts innovants dans son cœur de métier.

Les nouveaux produits, conçus à Lorient et notamment les gilets de sécurité gonflables SL180 « sont l'accélérateur de notre croissance, constante et consolidée depuis 2012 », confirme Yann Cornec, directeur général, qui ne cache pas ses ambitions pour le site de Lorient.

Img_jpg_gilet_sl180_ss-cutale_coupee_def_250© photographie baptiste leglatin
Gilet SL180

« Notre nouvelle gamme plaît énormément. Elle est élaborée avec le précieux vécu de professionnels de terrain comme François Gabart (Macif), le team Banque Populaire et les équipes de l'École nationale de voile (ENSVN) à Saint-Pierre-Quiberon. Nous avons la compétence, ils ont la légitimité » 

Nouvelle commande : équipement militaire

Le contrat porte sur la production de 240.000 poches pour gilets pare-balles destinés à l'armée française. Cette nouvelle commande assure une soixantaine d'emplois supplémentaires au minimum jusqu'en mars 2018.
Il n’est pas nouveau pour Plastimo de s’intéresser à un marché militaire : l’entreprise répond régulièrement à des appels d’offres pour le monde professionnel (militaire, marine professionnelle, plates-formes pétrolières ou éoliennes…). Mais c’est la première fois que l’ampleur du marché conduit Plastimo à adapter ses structures industrielles et à recruter une soixantaine de personnes en couture.

Signer Photo cJM. Liot© © Jean Marie Liot
Plastimo - commande militaire gilets pare-balles

« Ce marché est la reconnaissance du savoir-faire de Plastimo », indique Yann Cornec. « Les standards imposés par les organismes militaires sont draconiens, et satisfaire à leur cahier des charges nous conforte dans les processus rigoureux que nous appliquons dans notre usine certifiée ISO 9001.  En fait, avec cette grosse commande, seul le produit est dépaysant pour nous, pas le niveau d’exigence ni les critères de qualité. »

Rappelons que Plastimo emploie actuellement 107 personnes sur le site de Lorient, et est donc déjà assuré de 60 emplois supplémentaires, au minimum jusqu’en Mars 2018.

 

Entreprise à la Hune

Plastimo
Plastimo

page supérieure