© Ronan Gladu / CRTB

Armel Le Cleac'h, skipper d’un nouveau maxi-trimaran Ultim

24 janvier 2019
Armel Le Cleach
En 2019, la Banque Populaire célèbre ses 30 ans de sponsoring voile. A l’occasion de cet anniversaire, elle réaffirme son engagement auprès de ce sport avec lequel elle partage les valeurs de courage et d’entrepreneuriat, en développant un programme ambitieux qui la conduira jusqu’aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 dont elle est partenaire premium.

ARMEL LE CLÉAC’H, SKIPPER BANQUE POPULAIRE

« Nous avons eu une année 2018 compliquée. Malgré cela, la confiance de Banque Populaire a été renouvelée pour repartir sur plusieurs projets et notamment repartir en Ultim. Je suis vraiment très content, malgré ce que j’ai vécu, malgré le stress de la casse et du sauvetage, je suis à 200 % et j’ai envie de naviguer sur ces bateaux. Nous avons la chance d’avoir la construction d’un nouveau bateau, le Maxi Banque Populaire XI, qui va se dérouler sur 18 mois avec une mise à l’eau au cours de l’hiver 2020 / 2021. On est très content avec toute l’équipe de repartir dans cette aventure. Il y a une vraie volonté d’y retourner tous ensemble 

Ce qui m’est arrivé pendant la Route du Rhum reste pour moi une casse brutale et cela ne remet pas en cause mon envie et mon engagement. Il y a eu de la peur, l’accident a été soudain. On passe d’un moment où l’on maîtrise à peu près tout ce qui se passe et puis d’un coup, on se trouve en danger, avec un bateau en train de chavirer suite à la casse du bras. Ces événements en course au large et encore plus en solitaire peuvent arriver, le risque zéro n’existe pas, on le sait et on en a conscience quand on fait ce métier-là, même si toute l’équipe avait extrêmement bien préparé le bateau. On a longuement débriefé avec mon équipe et on travaille pour comprendre ce qui s’est passé et être plus en sécurité dans le futur. On a partagé avec les autres équipes dans ce sens car il y a une vraie volonté commune d’avancer. 

Mon rôle dans le projet Vendée Globe de Clarisse va être de lui apporter toute mon expérience sur cette course après avoir navigué pendant 10 ans sur des Imoca. Un premier Vendée Globe, c’est toujours un moment où il y a de l’appréhension et de l’inconnu. Je vais essayer de lui donner un maximum d’éléments pour pouvoir lui permettre de s’aligner au départ de cette course dans les meilleures dispositions. 

Cette année, je vais repartir sur une Solitaire du Figaro, un circuit que j’apprécie beaucoup. J’ai déjà participé à 10 éditions, ce sera ma 11ème. Je suis très heureux d’être au départ, avec un plateau qui va être exceptionnel. Il y a beaucoup de choses à réapprendre, ça va être bien de se confronter à armes égales sur la ligne de départ. »

UN NOUVEL ULTIM POUR ARMEL LE CLÉAC’H

Quelques semaines après l’accident du Maxi Banque Populaire IX qui a conduit à son chavirage et à sa destruction au cours de la Route du Rhum, la Banque de la Voile renouvelle sa confiance à Armel Le Cléac’h et lance la construction du Maxi Banque Populaire XI, un nouvel Ultim qui devrait être mis à l’eau durant l’hiver 2020/2021. Plus motivé que jamais, le skipper de Banque Populaire s’alignera sur les courses du programme de la classe Ultim dès la saison 2021.

Ce maxi-trimaran, le quatrième construit ou développé par le Team Banque Populaire, témoigne de l’esprit d’innovation et de la recherche de performance qui ont toujours animé la Banque de la Voile. Ce bateau sera conçu avec l’appui du cabinet d’architecte VPLP Design pour la plateforme et GSea Design pour la structure, en collaboration avec les ingénieurs du bureau d’études du Team Banque Populaire. La construction sera quant à elle confiée aux deux plus grands chantiers français spécialistes de voiliers de course au large : Multiplast et CDK Technologies, ce dernier assurant la maîtrise d’œuvre complète du futur Maxi Banque Populaire XI.

Participation au Vendée Globe 2020/2021 avec Clarisse Crémer

 


page supérieure