© Ronan Gladu / CRTB

Thomas Coville élu marin de l'année 2017

1 janvier 2018
Coville  maxi
Avec un tour du monde en multicoque en solitaire en 49 jours et la victoire décrochée lors de la Transat Jacques-Vabre 2017, Thomas Coville a été récompensé en recevant le titre de marin de l'année 2017.

Retour sur son exploit en seulement 49 jours

Thomas Coville est parti le 6 novembre 2016 de Brest, le même jour que les navigateurs du Vendée Globe. Son multicoque, le Sodebo Ultim’, considéré comme une véritable Formule 1 des mers, lui a permis de prendre un Océan d’avance, en l’occurrence l’Atlantique, par rapport à ses collègues en monocoques.

Après 5 tentatives dont deux avortées et deux manquées, le skipper morbihannais réalise enfin l’exploit de sa vie : être le marin le plus rapide autour du monde. A bord de Sodebo Ultim’, son trimaran de 31 m, le skipper a bouclé, dimanche 25 décembre, en 49 jours 3 heures 7 minutes et 38 secondes avec trois records à la clé : les traversées de l’Indien, du Pacifique et d’Equateur-Equateur. Vidé, fatigué, usé mais heureux, c’est ainsi que Thomas Coville est arrivé au large de Brest. Piloter en solitaire un engin aussi monstrueux et puissant demande une attention toute particulière et de chaque instant. 

L’ancien élève de « l’Amiral » explose ainsi de 8 jours et 10 heures la précédente marque de Francis Joyon sur IDEC Sport de 2007 (57 jours 13 heures 34 minutes). La marge est d’autant plus spectaculaire que Thomas Coville réalise là le 4ème meilleur temps autour du monde, en équipage et en solitaire confondus. Quasiment aussi rapide que Groupama 3 sur lequel il avait remporté le Trophée Jules-Verne aux côtés Franck Cammas (48 jours 7 heures 44 minutes et 52 secondes). 

--> Depuis ce record a été battu par François Gabart, qui a bouclé fin 2017 le tour du monde en 42 jours...

Bio express de Thomas Coville :

Né le 10 mai 1968 à Rennes, vit à Locmariaquer (Morbihan).

La voile, il l’a pratique au plus haut niveau depuis son adolescence. Du mini 6.50 aux plus grands trimarans de records, en passant par l’America’s Cup et la Volvo Ocean Race, Thomas est l’un des skippers les plus éclectiques de sa génération. Le multicoque reste son fil rouge, son adrénaline, son univers. A travers l’Atlantique ou autour du monde, contre des adversaires ou un chrono, le marin enchaîne, engrange et grandit mais toujours avec ce même talent pour conter et partager ses aventures.

Capture


page supérieure